Comment construire une belle table en palette

L’art de réutiliser du matériel accessible

J’ai un certain nombre de palettes assez décentes qui sont stockées à l’extérieur depuis 2008, elles sont robustes, celles qui sont utilisées pour livrer des blocs de béton plutôt que le type léger.

Elles ont pris une belle patine de l’âge et hier, j’en ai utilisé quelques-unes pour faire une table.

Vous devriez pouvoir récupérer les palettes à votre point de chute ou “décheterie” local.

Voici comment j’ai fait ;

Les matières premières, j’en ai en fait utilisé trois à la fin.

D’abord, j’ai coupé les palettes avec une scie à table, ce n’est pas strictement nécessaire, vous pouvez les démonter avec un marteau et une mitre.

Ensuite, j’ai essayé d’enlever les clous avec un marteau à griffes, cela n’a servi à rien car la plupart des têtes rouillées ont été arrachées et il ne me restait plus que le corps du clou intact.

Il était beaucoup plus facile et rapide de les couper avec une meuleuse d’angle. Il y en a des tas !

J’ai tout passé à la scie à table pour couper les bords afin que toutes les planches soient exactement de la même largeur, encore une fois cette étape pourrait être sautée si vous n’avez pas de scie à table. C’est le bois qui m’a été laissé de deux palettes, j’ai dû en faire une troisième à la fin car je l’inventais au fur et à mesure. Je n’avais pas de plan initial, je voulais jeter un coup d’œil sur ce que je devais travailler avant de prendre des décisions de style.

Faites une esquisse de votre travail dans un premier temps

résultat dessus

J’ai d’abord fait une esquisse pour avoir des dimensions à travailler qui correspondraient à la taille du bois dont je disposais et j’ai assemblé la charpente.

Je n’avais pas encore décidé de l’aspect des pieds, mais j’en ai quand même vissé quelques-uns pour faciliter le travail sur le plateau de la table. J’ai ajouté un cadre intérieur 20 mm plus bas qui maintiendra les planches en place pour le plateau. J’avais initialement l’intention de placer les planches en travers de la table, cela aurait été plus facile car elles auraient toutes été de la même longueur. Mais j’ai décidé qu’elles seraient plus esthétiques à long terme, alors j’ai ajouté quelques supports.

J’ai déplacé les pieds vers l’intérieur du cadre et j’ai ajouté des supports. Ils offrent une certaine résistance à la table mais ils sont surtout esthétiques. J’ai aussi gardé la mousse qui poussait sur l’une des planches !

J’ai poncé rapidement le dessus avec du papier de grain 120, mais pas trop car je voulais conserver la patine et j’ai passé deux couches de V33 Aquastop sur l’ensemble. C’est fait !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *